7 grands mensonges des trafiquants

Quelles fausses promesses sont parmi les plus fréquentes des trafiquants d’êtres humains ? Des réfugiés ont fait part aux médias européens des mensonges les plus fréquents et les plus éhontés qu’ils ont dû entendre.

MENSONGE n° 1
« Le bateau de la traversée est très grand, il y a même une piscine et un cinéma. »

Bundeswehr rettet fast 1200 Flüchtlinge aus Seenot
En vérité, les embarcations de réfugiés en Méditerranée sont souvent extrêmement dangereuses ©dpa

Les trafiquants utilisent généralement les bateaux les plus vétustes et les moins chers qu’ils puissent trouver. Beaucoup d’entre eux sont à peine en état de naviguer. Cela permet aux trafiquants de maximiser leur profit. En 2016 seulement, plus de 5 000 personnes ont trouvé la mort en traversant la Méditerranée dans de telles embarcations.

MENSONGE n° 2
« L’Allemagne a réservé 800 000 places rien que pour les réfugiés afghans. »

Drehkreuz für Flüchtling
Enregistrement des réfugiés ©dpa

Clairement : non ! Aucune place n’est réservée pour les ressortissants d’un pays en particulier. Chaque dossier est examiné individuellement.

MENSONGE n° 3
« Nous avons 25 ans d’expérience, et votre voyage en Europe est à 100 pour cent légal et réalisable. »

MINDS Global Spotlight - Menschenschmuggel
Des réfugiés traversent une rivière sauvage ©dpa

Les trafiquants d’êtres humains sont des criminels qui s’intéressent uniquement à votre argent, pas à votre vie ! Des milliers de migrants irréguliers sont rejetés chaque année. Et malheureusement, beaucoup meurent pendant la traversée dangereuse.

MENSONGE n° 4
« Les grandes entreprises allemandes ont toujours besoin de main d’œuvre, l’Allemagne accepte donc 5 000 migrants par jour. »

Arbeitslose stehen Schlange
File d’attente dans une agence pour l’emploi ©dpa

C’est faux également. Il n’existe pas de quotas d’emploi pour migrants. Même s’il y a effectivement un besoin de main d’œuvre qualifiée, les personnes entrant en Allemagne illégalement ne pourront pas obtenir de travail. Notez aussi que le gouvernement allemand ne donne pas de travail aux réfugiés.

MENSONGE n° 5
« Chaque réfugié reçoit une allocation de bienvenue de 2 000 euros. »

Ce n’est qu’un rêve : aucun argent liquide n’est distribué en Allemagne ©dpa

Contrairement aux rumeurs et aux fausses informations répandues délibérément par les trafiquants d’êtres humains, l’Allemagne ne paie pas d’allocations de bienvenue. En diffusant de tels mensonges, les trafiquants mettent sciemment en danger la vie des gens.

MENSONGE n° 6
« L’Allemagne offre une maison à chaque réfugié. »

Flüchtlingsunterkunft
Camp de réfugiés typique en Allemagne : l’espace est petit ©dpa

Personne ne reçoit de maison individuelle. En vérité, il est de plus en plus difficile de trouver un logement en Allemagne, surtout dans les grandes villes. Notez aussi que vous n’êtes pas libre de choisir votre domicile pendant que votre demande d’asile est traitée et que vous devrez rester dans des régions isolées où personne ne parle votre langue.

MENSONGE n° 7
« … et si l’Allemagne ne vous plaît pas, ils vous donneront un visa pour le Canada. »

Canadian flag
Pour de nombreuses personnes, le Canada est une destination de rêve. Mais ce n’est pas en passant par l’Allemagne que l’on y arrive.

C’est purement insensé. Il n’existe aucun accord de ce genre entre l’Allemagne et le Canada – ou tout autre pays, d’ailleurs.