Les enfants de réfugiés sont-ils autorisés à rester en Allemagne s’ils naissent dans le pays ?

Non. Même si un enfant nait en Allemagne, il n’obtient pas automatiquement de permis de séjour.

Si les deux parents ont un permis de séjour temporaire ou sont en cours de procédure de demande d’asile, l’enfant peut résider en Allemagne. Le dossier de l’enfant est étudié dans une procédure d’asile séparée. Les parents ou le service des étrangers compétent doivent rapporter la naissance de l’enfant à l’Office fédéral des migrations et des réfugiés (BAMF).

Naître en Allemagne ne garantit pas d’obtenir la nationalité allemande © dpa

Si l’un des parents est un citoyen allemand, le nouveau-né obtiendra lui aussi la nationalité allemande. Des règles différentes s’appliquent aux enfants de ressortissants étrangers. Ce n’est que si le père ou la mère de l’enfant réside légalement en Allemagne depuis au moins huit ans à la naissance de l’enfant et qu’il ou elle a un droit de séjour permanent que l’enfant recevra automatiquement la nationalité allemande.

L’Office fédéral des migrations et des réfugiés peut vous donner plus d’informations sur ce sujet :

http://www.bamf.de/EN/Fluechtlingsschutz/FamilienasylFamiliennachzug/familienasyl-familiennachzug-node.html

Pour plus de renseignements sur le regroupement familial :

https://rumoursaboutgermany.info/rumours/do-all-refugees-in-germany-have-the-right-to-be-reunited-with-their-family-members/

Updated: janvier 11, 2019 Published: novembre 23, 2018