icon-share

Vous devez retourner chez vous ? Ce qu’il vous faut savoir

Vrai ou faux ?

L’Allemagne vous aidera-t-elle à rentrer dans votre pays d’origine ?

Oui

Oui. Si vous optez pour le retour volontaire, l’Allemagne vous aidera. Le gouvernement fédéral soutient divers programmes pour vous aider à retourner dans votre pays et à y reconstruire votre vie.

en savoir plus »

Vrai ou faux ?

Si vous voulez rentrer chez vous, l’Allemagne va vous envoyer autre part ?

Non

Si vous acceptez de quitter volontairement l’Allemagne, vous pouvez soit rentrer dans votre pays, soit aller dans un tiers pays si celui-ci est disposé à vous accueillir. La rumeur selon laquelle l’Allemagne vous enverrait en transit dans un pays tiers avant que vous puissiez rentrer chez vous est fausse.

Vrai ou faux ?

Mon pays est signataire d’un accord qui m’autorise à entrer dans l’espace Schengen sans visa. Puis-je y séjourner aussi longtemps que je le souhaite?

Non

En tant qu’État membre de l’espace Schengen, l’Allemagne autorise les ressortissants de certains pays à entrer sur son territoire sans visa. Mais même si votre pays figure sur cette liste, cela ne signifie pas pour autant que vous soyez autorisé(e) à séjourner sur le territoire allemand pendant une durée illimitée. Vérifiez si vous avez besoin d’un visa pour entrer dans l’espace Schengen et quelles sont les règles que vous devez respecter avant de vous rendre en Allemagne.

en savoir plus »

Vrai ou faux ?

L’Allemagne ne dépensera-t-elle pas d’argent pour votre voyage de retour ?

Non

Rien qu’en 2016, quelque 54 000 personnes ont choisi de rentrer volontairement chez elles avec l’appui du « Programme de réintégration et d’émigration des demandeurs d’asile en Allemagne » (REAG), du « Programme de rapatriement bénéficiant de l’aide du gouvernement » (GARP) et du programme complémentaire « StarthilfePlus ». Ce ne sont là que quelques-uns des nombreux programmes d’aide au retour pour les demandeurs d’asile et les migrants illégaux. Vous trouverez des premières informations ici et davantage encore à www.returningfromgermany.de.

Haut de page